Off to Places
Inspirations Tous les articles Trending

Découvrir le monde en voilier, Andraloha

Voyager à temps plein et faire le tour du monde, n’est-ce pas le rêve de plusieurs?
Pour nous, Andraloha, ça l’était depuis le moment où on a formé un couple, cela fait plus de 10 ans.

On a lu des tonnes d’articles sur des gens qui voyageaient, qui surfaient tous les jours, qui étaient minimalistes, qui avaient tout quitté et qui avaient le style de vie nomade. Ce style nous collait à la peau.
Mais comment réussir à vivre de cette manière sans mourir de faim et avoir l’esprit tranquille?

L’idée nous est venue, pourquoi ne pas acheter une vieille maison, la rénover nous-mêmes et la revendre? Julien, étant entrepreneur général en construction, nous a déniché les meilleures ressources.

Le 1er août 2015 nous achetions notre maison et le 31 juillet 2017, nous rendions de nouveaux propriétaires bien heureux! Deux années remplies de concessions, de travail ardu, de poussière et de plaisir. On travaillait pour réaliser notre projet rêvé, comme on l’a toujours appelé!

C’est bien beau avoir réussi à vendre la maison mais ensuite il fallait se départir de tout le reste, meubles, vêtements, voiture, jobs…
Étonnamment, ce fut extrêmement facile et cela nous a procuré un sentiment de bien-être et de libération.

La voile pour débuter notre tour du monde

Tous les deux amoureux de l’eau, notre tour du monde devait être en lien avec cet élément. On a alors décidé d’acheter le voilier des parents de Julien qui lui avaient transmis cette passion depuis l’âge de 5 ans. De mon côté, depuis maintenant 10 ans!

La préparation a été beaucoup plus complexe que de simplement s’acheter un billet d’avion. Mais c’était notre choix, naviguer du Lac Champlain (USA) jusqu’en République Dominicaine.
On a dû mettre à neuf la coque et le safran du voilier avant sa mise à l’eau, acheter l’équipement nécessaire et l’installer, mettre à jour tous les papiers du bateau pour naviguer dans le Sud, préparer de la nourriture sous-vide pour 7 mois et j’en passe. On a également décidé de prendre un cours de radio VHF et un autre sur la météo marine pour ajouter à nos connaissances.

Le voilier est devenu notre maison flottante. Nous étions prêts à partir!

Il ne manquait que le plus difficile, dire au revoir à nos familles et amis. Évidemment, ce n’est pas quelque chose de commun de quitter les gens qu’on aime et ne pas savoir quand nous les reverrons. Avec tout le support et les encouragements de nos proches, on pouvait partir fiers de nous et la tête haute

Une journée typique en voile

Une journée de navigation sur Andraloha c’est préparer l’itinéraire, vérifier le moteur, placer l’intérieur du bateau afin que rien de tombe lorsqu’on gîtera (le bateau qui penche sur le côté), vérifier le cordage et tous les instruments et finalement lever l’ancre.
Si aucune navigation n’est prévue alors c’est de prendre un bon déjeuner, de sauter à l’eau et de profiter!

Ce qu’on mange sur l’eau

Le voilier est équipé d’une cuisine complète alors pour cuisiner il n’y a aucun problème. Le seul enjeux est que notre réfrigérateur est en fait une glacière, il y a donc de la gestion de glace à faire.
Vivre sur l’eau veut également dire humidité alors c’est pour cette raison que nous n’avons laissé aucune nourriture dans son emballage initial. Le sous-vide est la meilleure façon de préserver les aliments pendant plusieurs mois.
Lors de nos navigations de nuit, la nourriture déshydratée était notre meilleure amie, tu n’ajoutes que de l’eau et le tour est joué!

Les bons moments 

Voyager à bord d’un voilier c’est la liberté. Avoir le choix de rester à un endroit tout simplement parce que nous y sommes bien. C’est une maison flottante qui nous suit partout et qui fonctionne tout simplement avec les éléments de la nature. Pouvoir se déplacer en glissant sur l’eau avec le vent qui nous pousse procure un sentiment qui est difficilement explicable.
Notre plus beau moment est lors d’une navigation de nuit. Les voiles ouvertes, le ciel étoilé, le son des vagues et la noirceur totale… On s’est regardés, ce silence voulait tout dire.

 Les moins bons moments 

L’océan peut être magnifique comme il peut être épeurant. Nous n’avons jamais eu peur pour nos vies par contre, il y a eu des moments plus stressants (sur la Chesapeake Bay au États-Unis) où les vagues, le vent et la pluie nous ont mit à l’épreuve. La traversée entre Nassau et Norman’s Cay au Bahamas a elle aussi été plus difficile que d’autres, mais nous prenons cela comme de l’expérience supplémentaire.

La prochaine année autour du monde 

Sept mois passés à vivre sur l’eau, l’expérience fût incroyable mais le manque d’équipement et la grosseur du voilier ne nous permettait pas de traverser les océans. C’est d’une façon plus connue que notre tour du monde se continuera, notre backpack bien rempli, on quitte notre voilier pour le retrouver après notre folle aventure.

Nous sommes maintenant rendu au Mexique pour y surfer. Le Roatan au Honduras nous attend pour le prochain mois afin d’y faire de la plongée sous-marine. Par la suite, direction Asie, Inde et Afrique.
Ce qui est merveilleux du voyage c’est de se laisser aller par le « vibe » du moment et de laisser place à l’improvisation.

Quels conseils donneriez-vous à un couple qui aimerait partir en voile?

Partir en voilier est un privilège et surtout une merveilleuse façon de découvrir notre belle planète. L’aventure et l’inconnu peuvent paraître effrayants par moment mais la meilleure façon d’y faire face est d’y plonger sans hésiter une seconde. Il n’y aura jamais de moment parfait pour réaliser ses rêves, il faut les provoquer, les créer et foncer!

Pour en savoir plus sur Alexandra et Julien, visitez leur site internet :
www.andraloha.com et suivez les sur facebook et instagram – @andraloha.

 

You Might Also Like...

No Comments

    Leave a Reply